Accueil du site de l'organisation des guides de montagne de la caraïbe - archipel de la guadeloupe Information sur l'organisation des guides de montagne de la caraïbe - archipel de la guadeloupe Formules de randonnées proposées par l'organisation des guides de montagne de la caraïbe - archipel de la guadeloupe Quelques références de l'organisation des guides de montagne de la caraïbe - archipel de la guadeloupe L'organisation des guides de montagne de la caraïbe vous présente l'archipel de la guadeloupe Contactez l'organisation des guides de montagne de la caraïbe - archipel de la guadeloupe Carte du site de l'organisation des guides de montagne de la caraïbe - archipel de la guadeloupe
Végétations de la guadeloupe - forêt dense et climat tropical


Accueil > Archipel > De l’origine du volcanisme antillais
 
Avec l'ogmc, découvrez la guadeloupe en toute sécurité    
     

 De l’origine du volcanisme antillais



Le volcanisme trouve justement son origine dans la tectonique des plaques, qui induit des mouvements importants de la croûte terrestre. Ce qui ne se fait pas sans douleur ni sans échauffement déterminant pour les crises éruptives.
La naissance et l’évolution de la Guadeloupe résultent directement de l’existence même de la plaque caraïbe et de son mouvement par rapport aux autres plaques environnantes.

Nous pouvons en effet accepter l’idée (que s’efforcent de démontrer les Géophysiciens) d’un déplacement vers l’est de la plaque Caraïbe, de l’ordre de 3 à 4 cm par an, poussée d’ailleurs par la plaque Cocos (Pacifique).
Ce déplacement serait associé à une compression de la plaque, due au rapprochement des plaques continentales voisines, l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud.

En fait, grâce au fonctionnement de la dorsale médio-atlantique, la plaque atlantique, rigide et froide, s’enfonce dans l’asthénosphère plus fluide et chaude, juste en dessous de la plaque caraïbe. Ce mouvement crée ce qui est appelé un « plan de Bénioff» et une « zone de subduction » . Cette zone, à la verticale de l’archipel, est le lieu de fusion de la plaque atlantique plongeante, et également de la naissance des « magmas », masses fluides plus ou moins visqueuses à haute température et chargée de gaz.
Les frottements et réactions entraînés par la « dérive des continents » sont à l’origine des tremblements de terre ou séismes régionaux, comme celui qui détruisit la ville de Pointe-à-Pitre le 8 Février 1843, provocant la mort de 3000 personnes.

De même, cet échauffement donne naissance aux éruptions volcaniques qui sont susceptibles d’entraîner la destruction des biens et la mort des personnes, comme ce fut par exemple le cas avec l’éruption du tristement célèbre Volcan de la Montagne Pelée, en Martinique. Le 8 Mai 1902, la ville de Saint-Pierre, « le petit Paris » fut détruite en quelques secondes par une nuée ardente. Les 28 000 habitants y trouvèrent la mort.
A la Soufrière de Guadeloupe, de nombreuses éruptions ont transformé le paysage au cours de notre histoire contemporaine, mais de type phréatique et très localisées.
Quoique très spectaculaires, elles furent moins dangereuses, épargnant les populations. Les dernières en date sont de 1956 et surtout en 1976-1977. Celle-ci fut cependant à l’origine d’une catastrophe économique sans précédent pour la région Basse-Terre.




  pastille ogmc  Présentation de l'archipel
pastille ogmc  Naissance de l'archipel
pastille ogmc  L'arc des petites Antilles
pastille ogmc  Origines du volcanisme Antillais
pastille ogmc  Formation de la Basse-Terre
pastille ogmc  Grande-Terre et dépendances
pastille ogmc  Sismicité et volcanisme en Guadeloupe
pastille ogmc  Les richesses du volcanisme
pastille ogmc  Différentes familles de volcan
pastille ogmc  Présentation de la flore
pastille ogmc  flore de la zone intertropicale
pastille ogmc  La flore guadeloupéenne
pastille ogmc  La forêt dense
 
Accueil | Information | Formules | Références | L'archipel | Contacts | Plan du site Design, Laurent Berry ©2003