Accueil du site de l'organisation des guides de montagne de la caraïbe - archipel de la guadeloupe Information sur l'organisation des guides de montagne de la caraïbe - archipel de la guadeloupe Formules de randonnées proposées par l'organisation des guides de montagne de la caraïbe - archipel de la guadeloupe Quelques références de l'organisation des guides de montagne de la caraïbe - archipel de la guadeloupe L'organisation des guides de montagne de la caraïbe vous présente l'archipel de la guadeloupe Contactez l'organisation des guides de montagne de la caraïbe - archipel de la guadeloupe Carte du site de l'organisation des guides de montagne de la caraïbe - archipel de la guadeloupe
Végétations de la guadeloupe - forêt dense et climat tropical


Accueil > Archipel > La Grande-Terre et les dépendances
 
Avec l'ogmc, découvrez la guadeloupe en toute sécurité    
     

 La Grande-Terre et les dépendances



La Grande-Terre

La Grande-Terre est séparée de la Guadeloupe Proprement Dite par un bras de mer, la Rivière Salée, vraisemblablement ouvert au Pléistocène.
Très différente, cette île de l’Est a certes pour soubassement un socle volcanique vieux de 25 à 40 MA, et fait partie de l’Arc externe. Elle est entièrement recouverte de calcaire. C e recouvrement sédimentaire lui donne une allure tabulaire. Elle culmine seulement à 136 m et présente une forme triangulaire, faisant penser à un félin couché (un sphinx). A l’est, des falaises impressionnantes, de 80 m d’altitude moyenne. Un basculement vers l’ouest donne des côtes ennoyées, où l’on trouve la mangrove.
On peut distinguer 5 zones morphologiques principales :

1. Les plateaux calcaires du nord, fracturés en marches d’escalier, et délimités par la faille de la pointe Nord et la faille de la Porte d’Enfer. Ils seraient constitués de calcaires récifaux datant du Pliocène moyen.

2. La plaine de Grippon (Morne-à-l’Eau) représente un accident situé au centre de l’île, de direction WNW-ESE de 1,5 km de large. On en parle comme d’un effondrement de type Graben : fond Pléistocène entre deux murs calcaires Pliocène. Cet accident peut-être né d’un mouvement horizontal pendant la période Plio-Pléistocène.

3. La zone des Grands Fonds présente les formations les plus anciennes (Pliocène). Les calcaires reposent sur des formations volcano-sédimentaires. C’est une zone à forte érosion karstique.

4. Les plateaux de l’Est présentent des blocs faillés en marches d’escaliers recouverts de calcaires récents, et des glissements horizontaux de blocs calcaires vers la Pointe-des-Chateaux.

5. La zone des mangroves passe progressivement au domaine marin en une bande côtière étroite sur le flanc ouest de la Grande-Terre.

La Désirade

Placée en avant sur l’Atlantique, à l’est de la Grande-Terre, elle couvre 22 km², avec une forme rectangulaire. Un plateau calcaire impressionnant, culminant à 273 m d’altitude. Recouverte de calcaire récent (Pliocène inférieur), l’île est cependant posée sur le plus ancien soubassement de l’Arc des Petites Antilles, de 90 à 140 MA. Faisant partie de l’arc ancien, elle s’est probablement mise en place à la fin du Jurassique ou au Crétacé. La région est toujours sujette à l’instabilité, comme le montre des réajustements tectoniques récents sur les zones côtières récifales.

Les îles de Petite Terre d’une superficie de 1,5 km², sont proches de la Désirade, géographiquement et géologiquement. Elles sont extrêmement plates avec une végétation et une faune originelles.

L’île de Marie-Galante est la plus grande dépendance, avec ses 158 km². De forme circulaire, elle a toutes les caractéristiques de la Grande-Terre : recouvrement calcaire Pliocène culminant à 204 m d’altitude, érosion karstique, absence d’affleurement du socle volcanique, falaises côtières à l’est, basculement vers l’ouest avec la zone de mangrove. L’île est traversée d’un accident tectonique important : la Barre de l’Ile. Elle détermine une zone affaissée par rapport au reste de l’île. La rivière de Saint-Louis aurait pris place dans un accident tectonique plus au sud, orienté NNW-SSE. L’île de Marie-Galante fait aussi partie de l’Arc Externe, avec soubassement volcanique Oligo-Miocène.

L’Archipel des Saintes situé à 12 km au sud de la Basse-Terre, fait partie de l’Arc Interne, récent. L’île de Terre-de-Bas avec ses 9,5 km² est plus étendue que l’île de Terre-de-Haut (4,5 km²). Elle est aussi la plus ancienne, datant du volcanisme Pliocène (6 MA).



  pastille ogmc  Présentation de l'archipel
pastille ogmc  Naissance de l'archipel
pastille ogmc  L'arc des petites Antilles
pastille ogmc  Origines du volcanisme Antillais
pastille ogmc  Formation de la Basse-Terre
pastille ogmc  Grande-Terre et dépendances
pastille ogmc  Sismicité et volcanisme en Guadeloupe
pastille ogmc  Les richesses du volcanisme
pastille ogmc  Différentes familles de volcan
pastille ogmc  Présentation de la flore
pastille ogmc  flore de la zone intertropicale
pastille ogmc  La flore guadeloupéenne
pastille ogmc  La forêt dense
 
Accueil | Information | Formules | Références | L'archipel | Contacts | Plan du site Design, Laurent Berry ©2003